acné hormonale

Certains aliments peuvent alimenter une acné hormonale

Vous avez peut-être entendu dire que certains aliments que vous mangez affectent votre peau et alimenter une acné hormonale. Ce n’est pas totalement faux. Et malheureusement, ce n’est pas simple, car l’acné est liée à deux facteurs principaux : les hormones et l’inflammation. Les hormones peuvent entraîner une production excessive de sébum et augmenter la croissance des cellules de la peau, donnant plus de cellules mortes. Ces dernières s’agglutinent avec le sébum, entraînant des pores bouchés. Ce n’est pas un environnement rêvé pour notre peau, n’est ce pas ?

Lorsque l’on entend le mot « hormone », on associe souvent : oestrogènes, androgènes, testostérone, progestérone…

Mais il y a d’autres hormones liées à l’acné

Les hormones

Ce sont l’insuline et le facteur de croissance 1, couramment appelé IGF-1 (en anglais, insulin-like growth factor-1).

L’insuline et l’IGF-1 sont reliés à des niveaux de sucre dans le sang.

Lorsque vous mangez des glucides, et en particulier le sucre raffiné, votre taux de sucre dans le sang augmente. Le pancréas réagit en libérant de l’insuline, une hormone qui récupère le sucre dans les cellules et réduit les niveaux de sucre dans le sang.

Et malheureusement, s’il y a un niveau élevé d’insuline, cela va aussi augmenter parallèlement les niveaux d’IGF-1.

Des études montrent que l’IGF-1:

  • Augmente la production de sébum
  • Mais également il augmente la taille des pores, ce qui les rend plus visibles
  • Et augmente aussi, la gravité de l’acné
acné hormonale

L’importance de l’alimentation

Cet enchaînement d’événement ne pose pas de problème si vous prenez un soda ou des pommes de terre de temps à autres, de façon occasionnel. Mais cela devient un vrai problème si vous en mangez très régulièrement ou qu’elles se retrouvent trop majoritaire dans un repas.

Certaines personnes sont également plus sensibles que d’autres et sont moins résistants à ces facteurs, pour de multiples raisons qui sont propres à chacun. Les personnes ayant une hypersensibilité aux androgènes en font partis.

Dans ce cas, il est nécessaire de vérifier son alimentation par l’index glycémique, qui va permettre de classer les aliments en fonction de l’élévation de la glycémie qu’ils produisent quand on les consomme.

Plus leur index est élevé, plus les aliments entraînent une hausse rapide du taux de sucre. Cela provoque aussitôt une forte sécrétion d’insuline, dont le rôle est de faire baisser le taux de sucre.

Ainsi, un aliment à index glycémique élevé provoque rapidement une baisse du taux de sucre à la suite de l’action de l’insuline. Et créera plus de sébum, plus de pores bouchés… et une acné hormonale indirectement.

Un régime alimentaire riche en sucre et en glycémie peut donner une forte poussée d’acné.

Un régime alimentaire

En effet, un régime alimentaire riche en sucre et en glycémie peut donner une forte poussée d’acné. Les aliments les plus connus sont :

  • Les aliments transformés comme : les croustilles, craquelins, chips, biscuits, gâteaux, plats industriels…
  • Également, les féculents, farines blanches et céréales raffinées comme le pain blanc, viennoiseries, les pâtes et pommes de terre…
  • Les boissons sucrées comme le soda, les sirops, jus de fruits en excès, l’alcool…
  • Toutes sources de sucre ayant un indice glycémique élevé : sucre blanc, sirop de riz, sirop de glucose, fructose…
  • Etc. Il y en a bien d’autres… et parfois très bien cachés dans les étiquettes des produits !

 

On l’aura compris, ces sucres vont favoriser l’inflammation, qui va créer à son tour de l’acné. Or, l’inflammation est à fuir absolument lorsque l’on subit de l’acné.

Car en plus d’une inflammation cutanée, les sucres peuvent perturber la flore intestinale et augmenter les problèmes gastro-intestinaux, les troubles digestifs, les sensibilités alimentaires, la perméabilité intestinale… aggravant une fois encore et indirectement : l’acné hormonale et digestive. 

Si vous souffrez déjà de troubles hormonaux tels qu’un excès d’oestrogènes, ou d’androgènes (hormones mâles), dans ce cas, l’insuline et l’IGF-1 seront votre priorité pour éviter de perturber davantage la situation hormonale.

En somme, l’alimentation est un point très important à prendre en compte lors d’acné, qu’elle soit de cause hormonale ou digestif. Elle peut avoir un effet direct sur la gravité de l’acné en raison des fluctuations hormonales et inflammatoires qui y sont déclenchées. Négliger l’alimentation c’est réaliser un travail à moitié et éviter une cause profonde de l’acné.

Partagez cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Pour plus d’informations sur la cause de votre acné, vous pouvez retrouver la plateforme et les différentes formules .
Cette plateforme s’adresse à toute personne prête à s’investir dans la recherche profonde de son acné, avec des ressources fiables, un soutien et un vécu personnel.

Vous aimerez aussi :

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x