acné SPM

L'acné, un symptôme du syndrome prémenstruel


L’acné peut
devenir encore plus intense pour certaines personnes juste avant leurs règles, lorsque les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) viennent s’ajouter à la liste des maux. Le syndrome prémenstruel touche au moins 40% des femmes au cours de leur vie. Un chiffre extrêmement important. On soupçonne un syndrome prémenstruel lorsqu’un ou plusieurs symptôme surviennent en règle générale tous les mois de façon répétitif à une même période : avant les règles. Et disparaissent normalement avec leur survenue. La durée du SPM varie généralement de 2 à 15 jours. Plus la durée des perturbations est longue, plus celles-ci sont invalidantes.

 

Pourquoi l’acné avant les règles ?

Pour l’explication, on constate un déséquilibre entre la quantité d’œstrogènes et celle de la progestérone ainsi qu’un déficit en prostaglandines 1 et 3 (PG1, PG3) et par conséquent une augmentation des prostaglandines PG2 pro inflammatoires et vasoconstrictrices. Les PG2 provoquent une vasoconstriction des muscles lisses et des crampes utérines douloureuses.

 

Le SPM évolue au fil des mois et les manifestations des troubles variants en fonction des sensibilités et des périodes. C’est en notant au fil des cycles ses symptômes que vous pourrez tenter d’identifier la cause de vos douleurs.

Pour rappel, en première partie du cycle, les ovaires produisent beaucoup d’oestrogènes. Puis en deuxième partie du cycle, c’est la progestérone qui est sécrétée en plus grande quantité. Comme nous l’avons vu au précédent chapitre, la progestérone peut être insuffisante en seconde partie du cycle laissant les oestrogènes dominer. Ou bien les oestrogènes sont en excès et dominent la seconde partie du cycle. Ses variations du taux d’hormones bouleversent le cycle, avec une succession de symptômes.

 

acné SPM

 

Plus de 150 symptômes

Plus de 150 symptômes sont associés au syndrome ! En voici les plus connus :

  • Crampes & Spasmes : les douleurs musculaires et articulaires, ainsi que les douleurs localisées au niveau des reins, du ventre et du bas ventre 
  • Troubles digestifs : nausée, vomissement, diarrhée, constipation, ballonnement, manque d’appétit ou excès de fringales…
  • Maux de tête et migraines
  • La rétention d’eau, gonflement, la sensation d’être gonflée, jambes lourdes, tension au niveau des seins, surtout s’il est aggravé par une présence excessive de sodium
  • Troubles de l’humeur et tensions nerveuses : anxiété, irritabilité, les nerfs à fleur de peau
  • Le stress et l’insomnie, la fatigue : le seuil de tolérance a tendance à s’abaisser, entraînant une réaction d’hypersensibilité
  • Des problèmes cutanées : eczéma, acné, herpès…

Le SPM est loin d’être une fatalité. Les méthodes naturelles sont capables de prévenir l’apparition des symptômes et de mieux encadrer le syndrome pour diminuer la douleur.

La première cause du SPM est hormonale, mais le facteur nutritionnel a aussi une part non négligeable dans le déclenchement des symptômes. Des carences en vitamines et minéraux et l’hypoglycémie peuvent en être la source ou aggraver le syndrome prémenstruel. On en parle ici.

 

QUE FAIRE ?

acné SPMPour préparer un plan d’action, prenez le temps d’appréhender et de comprendre vos symptômes les plus récurrents et d’en prendre note. Il sera ainsi plus facile d’apercevoir le déséquilibre hormonal présent. Manque de progestérone ? Excès d’oestrogène ? A partir de quel moment du cycle les symptômes se déclenchent ? Tout cela pour mieux exercer une action contre votre acné.

 

TELECHARGER VOTRE AGENDA de votre cycle détaillée. Après 2 cycles vous en saurez déjà beaucoup plus sur vous !

 

Ensuite, une bonne hygiène de vie sera capitale pour agir contre l’acné et le syndrome prémenstruel à personnaliser selon vos symptômes, y compris l’alimentation, le sommeil, l’activité sportive… Pourquoi l’alimentation a un rôle sur nos hormones ? Parce que l’hormone appelée insuline peut déséquilibrer la glycémie et engendrer de l’acné, des envies de sucre, des troubles digestifs et de l’humeur avant les règles. D’où de furieuses envies de barres chocolatées durant cette période. Cela peut être également liée à des carences qui seront pro-inflammatoires avant les règles, comme le magnésium.

Essayer d’anticiper en consommant beaucoup de sucres lents aux repas (IG bas) pendant cette période « à risque », accompagnés de fibres, et de légumes. Cela devra vous aider à passer ce moment délicat avec plus de sérénité. Dans une alimentation équilibrée, les sucres rapides (IG élevé) ne devraient pas représenter plus de 10 à 15% des apports énergiques journaliers.

 

Les bonnes matières grasses

A contrario, misez sur les acides grasLes Oméga-3 sont reconnues pour leurs effets anti-inflammatoires et cicatrisants cutanées, non négligeable sur l’acné. Les symptômes du syndrome prémenstruel sont plus importants chez les femmes qui sont en carence d’oméga-3 et d’oméga-6. Ces acides gras sont dits indispensables, c’est à dire que le corps ne peut pas les produire et qu’il faut en consommer une quantité quotidienne pour couvrir ses besoins. Pour rappel, avoir un bon équilibre hormonal et des cycles réguliers, il importe de consommer des bonnes matières grasses afin de développer du bon cholestérol via un foie en bonne santé qui puisse bien les métaboliser. 

 

Le soja, ami ou ennemi de l’acné ?

acne SPMUn aparté sur le soja, reconnu comme phytoestrogènes. Divers scientifiques ont réalisé des études sur le sujet, toutes contradictoires les unes que les autres. Une étude vous prouvera que le soja atténuera vos symptômes hormonaux, et une autre vous indiquera qu’elle pourra les accentuer. Qui dit vrai, qui dit faux ? Dans le doute, on s’abstient de consommer du soja en excès tant que l’on n’a pas trouvé un équilibre. Surtout en seconde partie du cycle.

Bien sûre, si vous consommez du soja 1 fois par semaine de temps à autres, cela ne posera pas systématiquement une problématique à vos hormones. En revanche, si vous consommez du lait de soja tous les jours ou du tofu 3 fois par semaine cela peut poser problème à votre équilibre hormonal, surtout si vous êtes déjà en excès d’oestrogènes. Cela concernera le soja, mais aussi le tofu, le tempeh, sauce soja, crème soja, yaourt de soja, lait de soja, etc. Le soja peut se retrouver facilement dans les produits industrialisés et entre-autres ceux dit « vegan », « sans viande », « riche en protéine ». Lisez bien les étiquettes.

 

Les boissons anti-acné

Autre point, certaines femmes sont très sensibles à la caféine (thé, café, cola), qui peut aggraver tous les symptômes du syndrome prémenstruel, ainsi que l’acné, l’anxiété et la dépression. Optez pour la version « décaféinée », mais même là, soyez vigilante, car le café peut stimuler les hormones et perturber l’équilibre. Si vous soupçonnez le café dans votre équilibre hormonal, il sera bon de faire une exclusion temporaire afin de voir un avant/après. C’est à dire de supprimer le café durant 15 jours (idéalement en seconde partie du cycle). Puis d’apercevoir si l’acné et vos symptômes prémenstruels ont diminué. Si c’est le cas, il vaudra mieux limiter voir éviter le café pour votre bien-être et votre peau.

 

Le stress

N’oublions pas le stress. Celui-ci joue presque toujours un rôle dans le SPM. Il provoque un accroissement des concentrations de cortisol qui bloque les récepteurs de la progestérone. Par conséquence une dominance en oestrogènes qui intensifiera les symptômes du syndrome prémenstruel dont l’acné. Une concentration trop élevée de cortisol à long terme peut occasionner à elle seule une dominance en oestrogènes par une élévation de la glycémie et ses conséquences sur l’acné.

 

 

 

 

Vous souhaitez une consultation personnalisée avec moi ?

Quelques disponibilités sont en ligne, via l’agenda de réservation ci-dessous :

PRENDRE RENDEZ-VOUS

La consultation se déroule par visio (skype ou via un lien de connexion).

Ce sera avec plaisir de vous aider personnellement. Ayant moi-même souffert de l’acné durant plus de 10 ans, j’ai à coeur de trouver une solution pour tous. Ne souffrons plus d’acné 💪

Partagez cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Pour plus d’informations sur la cause de votre acné, vous pouvez retrouver la plateforme et les différentes formules .
Cette plateforme s’adresse à toute personne prête à s’investir dans la recherche profonde de son acné, avec des ressources fiables, un soutien et un vécu personnel.

Vous aimerez aussi :

Leave a comment