acné plantes

L'acné et la phytothérapie

Tout d’abord, en naturopathie, nous travaillons beaucoup par les plantes et certaines d’entre elles peuvent aider l’acné et à réduire son inflammation. En effet, la phytothérapie peut être d’une grande aide.

Effectivement, l’acné est une manifestation extérieure d’un déséquilibre interne. Que ça soit dû à une perturbation hormonale, digestif, stress, perturbateurs endocriniens, ou encore dû à des expositions à certains polluants, cosmétiques agressifs, allergènes, pesticides… d’où la phytothérapie

Ainsi avant de choisir une plante, il est très importante d’en connaître la cause. Car si votre acné est liée à vos cosmétiques, une plante ne sera pas efficace. En effet, cela n’agira pas sur la cause profonde.  Également, n’hésitez pas à télécharger le quiz gratuit disponible sur le site pour vous donner quelques pistes de recherches.

Généralement, la phytothérapie par voie interne fonctionne avec des cures de 3 semaines à 1 mois, temps nécessaire pour ressentir un minimum de bienfaits sur la peau et l’acné.  De ce fait, on peut, au besoin, prolonger la cure pendant 2 mois, mais il est important, au terme de ces 2 mois, de faire une pause de 10 jours, car comme à toute autre substance, l’organisme peut s’habituer aux plantes. D’ailleurs si les troubles ne sont pas éliminés au bout de cette période, on peut commencer une nouvelle cure avec une autre plante si elle convient à la même problématique et à votre santé. De même, une synergie de plusieurs plantes pour l’acné peuvent même être conseillé. Bien sûre, ces différents points dépendent de beaucoup de “la” ou “les” plantes choisies et sur le choix de sa forme.

La forme utilisés

En effet, elles peuvent exister sous gélule, teinture-mère, EPS, fleurs, feuilles ou racines séchées (ou fraîches)… Effectivement, les posologies sont à adapter pour chacune des plantes et selon chaque personnes au cas par cas. Cependant, par sécurité, ici nous allons privilégier les décoctions et infusions, et surtout pour éviter un effet “détox” sur certaines plantes citées. Par exemple, la bardane ou la pensée sauvage en complément alimentaire (gélule, ampoule…) peuvent donner fréquemment une augmentation de l’acné avant de ressentir un apaisement. En revanche, en infusion, cela évitera cette problématique tout en profitant des bienfaits de la phytothérapie.

Cependant avant d’utiliser une plante, assurez-vous que la phytothérapie puisse vous convenir. Également, si vous suivez un traitement ou si vous avez un problème de santé en particulier, demandez toujours l’avis à votre médecin, et/ou votre naturopathe.

Les plantes:

BARDANE & l'acné
acné plantes

Tout d’abord, la bardane (Arctium Lappa) est très réputée pour son action sur la peau, notamment sur la régulation de sécrétion de sébum.

En effet, elle détoxifie en stimulant les fonctions éliminatrices du foie et des reins. Elle agit comme un bon dépuratif général et favorise l’élimination des éléments résiduels de l’organisme par les glandes sudoripares.

La racine de bardane possède aussi des propriétés hypoglycémiantes, sa richesse en inuline, un sucre dans l’organisme, se décompose en lévulose et non pas en glucose permettant sa consommation sans crainte par les diabétiques, car elle amène à une nette diminution de la glycémie.

Décoction :

Bouillir 3 minutes dans une petite casserole 1 cuillère à soupe bombée de racine coupée dans de l’eau (l’équivalent d’une tasse). Laisser infuser 10 minutes. Filtrez.

Contre-indication :

En cas de réactions allergiques, chez des personnes souffrant d’allergies aux plantes de la famille des Astéracées. Déconseillée aux personnes qui souffrent de calculs urinaires.

Les plantes:

PENSEE SAUVAGE & l'acné
acné phytothérapie

La pensée sauvage (Viola tricolor) est souvent associée à la bardane car toutes les deux, elles participe à lutter contre l’excès de sébum et à la diminution des boutons.

On l’utilise aussi contre d’autres maladies de peau : dartres, eczéma, herpès, acné, psoriasis, démangeaison.

La pensée sauvage contient des coumarines, des tanins, des caroténoïdes, des saponines, des flavonoïdes et des dérivés salicylés, éléments majeurs de son efficacité dans le traitement des problèmes cutanés. Amie de la peau, la pensée sauvage a une action purifiante, dépurative, à la fois laxative et diurétique. Elle favorise l’élimination rénale et la fonction biliaire.

Infusion :

En infusion, 1 cuillère à café de la plante coupée pour 1 tasse d’eau, en laissant infuser pendant une dizaine de minutes.

Contre-indication :

En cas de prise de médicament antihypertenseur diurétique.

LES PLANTES AUXILIAIRES de l'acné

acné plantes

Il existe d’autres plantes auxiliaires pour l’acné favorisant l’élimination et l’amélioration de la peau via le foie et la vésicule biliaire, action dite dépurative.

Car si le corps vient à être surchargé que ça soit dû à une mauvaise alimentation, polluant, faiblesse hépatique, prise de traitement lourd dans le passé, etc. alors le foie délaissera sa fonction d’élimination pour dévier les excès sur d’autres voies de désintoxication qui sont les poumons ou la peau et pouvant se répercuter sur l’acné. L’objectif étant d’aider l’élimination en évitant ainsi toute accumulation.

Si votre acné hormonale, sachez que le foie joue un rôle majeur dans la régulation hormonale, il permet d’éliminer des hormones naturelles excédentaires indésirables. On oubliera pas que le foie a plus de 400 fonctions à lui seul !

Certaines plantes pour l’acné sont de grands classiques, regardons de plus près.


Les plantes:
CHARDON-MARIE

acné chardon marie

Une plante très reconnue par les laboratoires : le chardon-marie (Silybum marianum). Elle a une action hépatique remarquable. 

Par ses bienfaits, elle exerce une action favorable sur la digestion et soutient les fonctions hépatiques, sans créer d’effet détox. Elle va aider à soulager les troubles digestifs tels que la dyspepsie.

Elle protège le foie et stimule la régénération de ses cellules grâce à la silymarine, considérée comme la substance active qui fournit les effets thérapeutiques de la plante. La silymarine permettrait également d’empêcher une diminution de glutathion dans le foie. Celle-ci est nécessaire au foie pour l’aider à se débarrasser de certaines substances néfastes. La concentration en glutathion est réduite si le foie est endommagé. Le foie sera donc plus sensible à d’autres dégâts, ce qui fait du glutathion un élément indispensable pour la bonne santé du foie. Le chardon-marie y contribue naturellement.

Soit par les graines :

Bouillir 5 minutes dans une casserole 1c. à café rase pour une tasse (ou 2c. à soupe pour 500ml). Laisser infuser 10 minutes.

Soit par la plante coupée :

Infusion de 10 minutes, à raison de 1 c. à soupe par tasse. Filtrez.

Contre-indication :

Pour les personnes allergiques à la famille des astéracées (ambroisie, armoise, camomille, chrysanthème, échinacée, par exemple), ou si hypertension.


RADIS NOIR

acné radis noir

Le radis noir (Raphanus sativus) contribue au bon fonctionnement hépatique. Il draine le foie, active la sécrétion de la bile et son élimination. Particulièrement recommandé lorsque l’on fait subir à son organisme quelques surcharges alimentaires, par des repas trop copieux et/ou riches en graisses et que l’on remarque une augmentation de l’acné.

On peut l’utiliser en jus (avec un mixeur pour en extraire le jus), mais il est également possible de le croquer en début de repas, coupé en tranches. Cru, on le trouve facilement sur les étals de légumes.

Le radis noir est extrêmement efficace mais peut avoir l’inconvénient d’entraîner régulièrement un effet détox (ce n’est pas systématique) par prise de complément alimentaire, surtout si le foie n’est pas prêt et qu’il n’a jamais été sollicité sur ce terrain. Si on souhaite éviter cela, on pourra le consommer en légume mais on évitera les jus, ampoules, poudre, gélule… ou on commencera très progressivement le dosage. Et sinon, on choisit une autre plante avant de commencer par le radis noir.

Contre-indication :

En complément alimentaire, le radis noir est contre-indiqué chez les personnes qui présentent une obstruction des voies biliaires (calculs). Il est, également, fortement déconseillé en cas d’ulcère de l’estomac, de gastrite ou de pathologies qui affectent la thyroïde.

ARTICHAUT

acné plantes

On connait tous l’artichaut en complément alimentaire mais beaucoup moins en infusion alors qu’il peut grandement aider, tout en douceur !

L’artichaut (Cynara scolymus) est devenu une plante incontournable et spécifique du foie et notamment cutané. A la fois cholérétique en stimulant la production de la bile, cholagogue facilitant son évacuation de la vésicule biliaire vers l’intestin, et diurétique augmentant le volume des urines.

Elles présentent également une action protectrice des cellules du foie contre les radicaux libres responsables du vieillissement. 

Les propriétés thérapeutiques de l’artichaut se concentrent dans ses feuilles. Or on achète l’artichaut chez le marchand sans les feuilles, il reste seulement la tige. Cela dit, la partie comestible (le légume) apporte des effets semblables. N’hésitez pas à en consommer durant la saison du printemps et de l’été !

 

 

Infusion :

Infuser, 1 c à soupe de feuilles séchées coupées pour une tasse.  Filtrez.

Prévoir 4 à 6 semaines avant que les effets se fassent pleinement sentir.

Contre-indication :

En cas d’allergie aux astéracées ou obstruction des voies biliaires, calculs biliaires.

Les plantes:

ROMARIN

acné plantes

Une des plus grandes vertus santé du romarin (Rosmarinus officinalis) est de faciliter la digestion. Cette plante est notamment très indiquée en cas de ballonnements, de crampes d’estomac ou de constipation.

Elle a une action stimulante sur la fonction biliaire et son effet tonifiant sur le foie le font apprécier dans de nombreuses affections accompagnées de crises douloureuses de type spasmes intestinaux, paresse d’estomac, surmenage physique et intellectuel, asthénie.

Une plante extrêmement facile à pousser dans son jardin ou sur un balcon !

Infusion :

En infusion, 1 à 2 g de romarin séché dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes.

Contre-indication :

Chez les personnes qui souffrent d’obstruction des voies biliaires (calculs) ou d’une maladie du foie. En cas d’allergie à la plante.

Les plantes:

FUMETERRE
acné plantes

La fumeterre (Fumaria officinalis) présente des propriétés thérapeutiques très intéressante. Durant des siècles, on a employé la fumeterre couramment pour faire disparaître les maladies de peau.

La fumeterre aidera à éliminer les toxines, à purifier le teint tout en chassant les imperfections de l’épiderme. On l’emploie aussi bien en cas de maladies cutanées de type acné que eczéma, psoriasis, dermatite…

Des recherches sont en cours pour vérifier l’effet curatif sur le psoriasis sévère d’un extrait de fumeterre.

La plante entière possède des propriétés dépuratives. 

La plante est recommandée pour normaliser la sécrétion biliaire, en cas de constipation, et de spasmes biliaires douloureux. On l’emploie aussi pour atténuer les souffrances des migraines d’origine hépatique.

Décoction :

Infuser 2 à 3g de la plante dans 1 tasse d’eau bouillante, pendant une dizaine de minutes. De préférence avant les repas ou en dehors des repas.

Contre-indication :

En cas d’obstruction des voies biliaires, dans les cas des lithiases biliaires ou d’insuffisance hépatique importante. En cas d’hypertension.

Et bien d’autres encore…

Partagez cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Pour plus d’informations sur la cause de votre acné, vous pouvez retrouver la plateforme et les différentes formules .
Cette plateforme s’adresse à toute personne prête à s’investir dans la recherche profonde de son acné, avec des ressources fiables, un soutien et un vécu personnel.

Vous aimerez aussi :

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x